Phonographe

 

PATHÉ

 

 

les frères Pathé, affiche d'Adrien Barrère (Paris, 1877-Paris, 1931)

 

PATHÉ, nom de deux ingénieurs, industriels et producteurs français, créateurs, avec Henri Lioret, de l’industrie phonographique française : EMILE (75006.Paris, 12 février 1860 ‑ 64.Pau, 03 avril 1937) et CHARLES (77.Chevry‑Cossigny, 26 décembre 1863 - Monte-Carlo, 25 décembre 1957). En 1894, les Pathé, qui tenaient un café à Paris, près de la place Pigalle, frappés de l’intérêt suscité par le phonographe d’Edison, décidèrent de tenter la construction d’un appareil similaire dans un petit atelier situé à Belleville. Le Salon du phonographe, boulevard des Italiens, à Paris, premier salon mondial d’écoute phonographique, inauguré en 1894, mérite d’être cité comme l’une des plus brillantes innovations des frères Pathé. Le 28 septembre 1896, ils fondent la société "Pathé Frères" avec leurs frères Jacques (1858-) et Théophile (1866-), et se lancent la même année dans l'industrialisation de l'enregistrement du son. Cette entreprise ayant brillamment prospéré, grâce au génie commercial des frères Pathé, les ateliers s’agrandissent et se transportent à Chatou (qui était encore en 1957 le centre de l’industrie phonographique française). Le 28 décembre 1897, les nouveaux capitaux de la société "Pathé frères" leur permettent de créer "la nouvelle société Pathé Frères", qui fait entrer cette société de production dans la grande finance. En 1897 est publié le premier catalogue des enregistrements Pathé. En 1905, la société crée le logo du coq gaulois qui reste aujourd'hui encore son emblème. En 1906, les Etablissements "Pathé Frères" abandonnent le cylindre pour le disque, mais à gravure verticale. Les affaires sont alors très prospères ; l’année 1908 voit la naissance des disques Pathé double face et d’un nouvel appareil de reproduction, le Pathéphone. En 1920, les disques Pathé adoptent à leur tour la gravure latérale, mais uniquement pour le marché anglo-américain, les disques à aiguille Pathé n'apparaîtront en France qu'en 1926. En 1928, les Etablissements "Pathé Frères" passent sous le contrôle de l’"English Columbia Company", qui, à son tour, devait fusionner en 1931 avec la grande firme britannique E.M.I. (Electric and Musical Industries Ltd).

=> voir le Phonographe par Emile Gautier (1905), qui contient des documents et photos sur la Compagnie Pathé.

 

Emile Pathé

Charles Pathé

consultez l'histoire de la Société Pathé Frères sur le site DLBEAAF

 

sortie de l'usine de fabrique de cylindres et de disques Pathé à Chatou (Yvelines)

 

     catalogue reconstitué des disques français Pathé saphir    

 

 

phonographe Pathé à cylindres, 1900

 

Enregistrements Pathé (gravure verticale) :

(cliquez sur les étiquettes pour agrandir les images)

 

1894 : Cylindres

    

 

1905 (décembre) : Disques à saphir "Pathé ciment"

    

disques à face unique avec logo de la marque au verso, cire reportée sur des plateaux en ciment, vitesse 90 à 100 tours à la minute

 

1906 : Disques à saphir 90 tours

disques à étiquettes gravées dans la cire, l'audition commence par le centre, vitesse 90 à 100 tours à la minute

taille des disques : 17, 21, 24, 29, 35 et 50 cm de diamètre

[les disques de 29 cm sont dénommés 28 cm par Pathé qui omet de compter la bordure]

les disques double face de 28 cm sont lancés en 1908

 

1916 : Disques à saphir 80 tours

         

disques à étiquettes en papier, l'audition commence par le bord, vitesse 80 tours à la minute

taille des disques : 27 et 29 cm de diamètre :

* 27 cm de diamètre (en réalité 26,5 cm), étiquette bleue (noire pour l'édition princeps).

* 29 cm de diamètre, étiquette marron, blanche, verte, pourpre, jaune, grise, noire pour chaque édition princeps, et (après 1925) violette, marron, noire, verte, rouge, jaune, bleue et argent [pour les disques Pathé-Art], grise.

NB. Il existe des disques de 25 cm de diamètre tournant à 78 tours (série de matrices 400.000). Il a également existé dans les années 1926 quelques disques de 21 cm et de 40 cm de diamètre.

 

1932 : Arrêt des disques à saphir, Pathé continue d'éditer des disques à aiguille (gravure latérale).

 

Il faut distinguer deux techniques de prise de son : jusqu’en 1925, les artistes chantaient dans un cornet en métal directement relié au stylet utilisé pour la gravure du disque (enregistrements acoustiques). À partir de 1925, les disques sont enregistrés au moyen d’un microphone (enregistrements électriques).

 

 

En 1905, Pathé Frères crée son propre orchestre avec les ressources disponibles parmi le personnel de production. L'Orchestre Pathé Frères compta jusqu'à quatre-vingt musiciens, dirigés par M. Bellanger. Il enregistrait à Chatou, dans une pièce surnommée "le Tonneau" à cause de sa forme spéciale, à l'acoustique adaptée.

 

 

MARQUES DEPOSEES

 

Cie Gale des cinématographes, phonographes et pellicules Pathé

 

1898        Je chante haut et clair

1899        Le Phonographe colosse

1899        Le Phonographe monstre

1899        Le Stentor, Phonographe géant

1900        le Gaulois

  

 

Cie Gale des phonographes, cinématographes et appareils de précision Pathé

 

1901        l’Aiglon

1901        le Céleste

1901        Duplex

1901        Rex

1902        Coq Pathé (image)

1902        Coquet

1903        Vérité

1905        Pathé

1905        Pathé en russe (image)

1905        Pathé Frères

1905        P.F.

1906        Pathé

1906        Discobole Pathé devant phono modèle « A »

1907        Cinéma Pathé Frères

1907        Cinéma Pathé Frères

1907        Cinéma Pathé Frères

1907        Cinéma Pathé

1907        Les disques Pathé chantent sans aiguille

1908        Cinéma Pathé

1908        Omnibus

1908        Pathéphone

1909        Disques Pathé (quatre formats différents) en perspective, avec inscription des dimensions et prix (image)

1909        Diamètre 50 cm prix 16f

1909        Disques Pathé

1909        Pathé Concert

1909        Pathé Salon

1910        Pathé (inscriptions en russe)

1910        Femme jouant une grande lyre (harpe), reproduction du bronze d’un phono Pathé Concert (image)

1910        Pathé Jeunesse

1910        Pathé Théâtre

1910        Pathégraphe

 

 

Cie Gale des Etablissements Pathé Frères, Phonographe et Cinématographe

 

1912        Pathé en russe

1912        Reflex

1913        Coc

1913        Cok

1913        Koc

1913        Pathegraphe

1913        Pathégraphe

1913        Pathescope

1913        Pathescope

1914        Pathéfoon

1914        Pathéplaat

1917        Coq Pathé (image)

1918        Olophone

 

 

Cie Gale des Etablissements Pathé Frères

 

1916        Pathé

1916        Pathé Frères

1916        Coq Pathé (image)

 

  

Cie Gale des machines parlantes Pathé frères

 

1919        Pathé (avec coq)

1921        Pathé

1921        Pathé Frères

1921        Coq Pathé (image)

1921        Diamond

1921        Diffusor

1922        Difsor

1922        Les Disques Pathé chantent sans aiguille (Discobole)

1922        Vérité

1923        Pathéphone

1924        Disques Pathé

1924        Pathé – Concert

1924        Pathé - Salon

1925        Disque Rouge

1925        Marques Pathé en russe (image)

1925        Pathé jeunesse

1925        Pathé Théâtre

1925        Pathégraphe

1925        Phono - Poste

1928        Omnia

1929        La Vie Phonographique

1929        Le disque Pathé Le miroir de la voix

1929        Pathéfoon

1930        Cellodisc

1930        Cellographe

1930        Celloplate

1930        Cellostrobe

1934        Pathé

1936        Pathé

1936        Pathé frères

 

facture, 1908

 

facture, 1910

 

 

PHONOGRAPHES PATHÉ

[cliquez sur les photos pour les agrandir]

 

Pathé n° 0

 

 

Pathé n° 1

 

 

Pathé n° 2, 1904

 

 

Pathé n° 3

 

 

Pathé n° 4, 1904

 

 

Pathé le Gaulois, 1900

 

 

Pathé Chante-Clair

 

 

Pathé Royal

 

 

Pathé modèle A, 1905

 

 

Pathé modèle D, 1906

 

 

Pathé modèle E

 

 

Pathé, 1907

 

Pathéphone

 

Pathéphone n° 6

 

Pathé Omnibus, 1908

 

Pathé ayant appartenu au baryton Jean Noté

 

Pathé à deux diaphragmes

 

Pathéphone valise

 

 

 

 

diaphragmes Pathé saphir

 

 

 

PUBLICITÉS PATHÉ

[cliquez sur les photos pour les agrandir]

 

l'Assiette au beurre

 

Exposition universelle, 1900

 

Paris qui chante, 22 novembre 1903

Paris qui chante, 27 novembre 1904

Paris qui chante, 15 juillet 1906

   

Lectures pour tous, septembre 1911

 

 

Paris qui chante, 29 décembre 1907 [cliquer pour agrandir]

 

1910

 

la Bonne Chanson, juillet 1913

 

    

enregistrements d'Edmée Favart, extrait d'un programme de 1921

 

   

enregistrements de Ta Bouche de Maurice Yvain, 1922

 

 

 

CATALOGUES PATHÉ

[cliquez sur les photos pour les agrandir]

 

 

catalogue, 1898

 

 

catalogue anglais, 1900

 

 

catalogue, octobre 1901

 

 

 

catalogue, 1903

 

 

catalogue, 1906

 

 

catalogue, 1912

 

 

catalogue, 1914

 

[cliquez sur les photos pour ouvrir ces catalogues complets des appareils et accessoires au format pdf]

 

répertoire des cylindres enregistrés, couverture, 1898

 

 répertoire des cylindres enregistrés, extraits, 1899

 

prix-courant général, extraits, juillet 1900

 

répertoire des cylindres enregistrés, couverture, novembre 1905

 

catalogue des appareils et accessoires, extraits, 1910

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

répertoire des disques 35 centimètres, août 1911

[complet, excepté les pages du répertoire de disques lui-même -> voir le Catalogue reconstitué]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

répertoire des disques 28 centimètres, juin 1912 [pages abîmées]

[complet, excepté les pages du répertoire de disques lui-même -> voir le Catalogue reconstitué]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

répertoire des disques 29 centimètres, janvier 1914

[complet, excepté les pages du répertoire de disques lui-même -> voir le Catalogue reconstitué]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

1er catalogue général des disques à saphir, 1916-1917 [voir le Catalogue reconstitué]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7e catalogue général des disques à saphir, 1922 [édité en août 1921]

[complet, excepté les pages du répertoire de disques lui-même -> voir le Catalogue reconstitué]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

supplément n° 2 du catalogue général des disques à saphir de 1923 [édité en février 1923]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10e catalogue général des disques à saphir, 1924 [édité en août 1923]

[complet, excepté les pages du répertoire de disques lui-même -> voir le Catalogue reconstitué]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12e catalogue général des disques à saphir, 1926 [édité en août 1925]

[complet, excepté les pages du répertoire de disques lui-même -> voir le Catalogue reconstitué]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13e catalogue général des disques à saphir, 1927 [édité en septembre 1926]

[complet, excepté les pages du répertoire de disques lui-même -> voir le Catalogue reconstitué]

 

   

 

 

catalogue général des disques à saphir, extraits, vers 1928

 

 

 

 

 

août 1926

septembre 1926

octobre 1926

décembre 1926

catalogue général des disques à saphir, suppléments (couvertures)

 

les meilleures machines parlantes, extraits, 1929

 

   

 

 

catalogue général des disques à saphir, supplément, mars 1930 (couvertures)

 

   

 

 
 

 

 

 

catalogue général, disques à aiguille, extraits, septembre 1930

[cliquez sur les images pour les agrandir]

 

 

Phonographe